Foulon Création

La naissance de la Tournerie dans le Jura est communément attribuée aux moines bénédictins de l’Abbaye de Saint Claude qui, dès le VIe siècle, fabriquaient des objets de piété, notamment des chapelets pour les pèlerins. Pour réaliser ces petits objets tournés, ils utilisaient un arbuste très répandu dans la région, un sous-produit de la forêt, l...
La naissance de la Tournerie dans le Jura est communément attribuée aux moines bénédictins de l’Abbaye de Saint Claude qui, dès le VIe siècle, fabriquaient des objets de piété, notamment des chapelets pour les pèlerins. Pour réaliser ces petits objets tournés, ils utilisaient un arbuste très répandu dans la région, un sous-produit de la forêt, le buis. Si les objets de piété furent tournés par les moines eux-mêmes, les paysans de la région vont se lancer, dès le XIVe siècle, dans une double activité d’appoint en reprenant ce savoirfaire de tourneur pour une production profane. Les chapelets, perles et patenôtres sont remplacés par les sifflets, trompettes, crécelles, toupies, quilles, en un mot par des jouets bon marché.
Détails
Il y a 1 produit.
Résultats 1 - 1 sur 1.